puce Avez-vous peur du « Cloud Computing » ?
Ajouté le 07/01/2011 à 23:38 par Chupweb. Partager: Partager sur twitter 1544 vues - nb_commentaires
C’est une tendance nouvelle, tout le monde en parle, et présente cette innovation technologique comme le futur de l’informatique, que ce soit pour les professionnels ou le grand public. En quoi cela consiste-il ?
En gros, vos données ne seront plus stockées sur votre ordinateur, mais sur un serveur, dont vous ne connaitrez généralement pas la localisation. Le poste sur lequel vous accèderez à vos informations ne sera donc plus qu’une simple fenêtre, par laquelle vous « observerez » ce qui vous appartient. Il ne faut cependant pas voir tout en noir. Si une telle technologie se développe, c’est bien parce qu’il y a au des avantages ! Pour les professionnels, c’est l’opportunité de se passer de l’investissement du matériel couteux et nécessitant de la maintenance régulière nécessaire pour construire un réseau d’entreprise fiable et puissant. De plus, lorsqu’il y a besoin d’un nouveau poste pour un collaborateur récemment arrivé dans l’entreprise, il suffit juste de demander au prestataire du service de « « cloud computing » de rajouter une machine virtuelle ! Pas cher, et surtout très économe en temps. Les ordinateurs qui se connectent au service en ligne n’ont également nullement besoin d’être puissant, puisque tout le rendu « calcul » des applications est fait par le serveur. C’est donc là encore des économies. Un des points importants pour les entreprises est celui de la mobilité. En effet, avec des échanges internationaux de plus en plus importants, le personnel d’une entreprise a suent besoin de se déplacer, et le fait de pouvoir accéder à ses données de façon sécurisée (on imagine que même les offres de base fourniront des connexions par VPN), à distance est un avantage considérable. Pour les particuliers, l’intérêt de passer à un système comme celui-ci n’est pas encore forcément évident. Cela peut sans doute faire économiser quelques euros à une famille qui n’aura plus besoin d’acheter des ordinateurs puissants, mais si l’on prend en compte que le fait que les abonnements nécessaires pour accéder aux services en ligne risquent de couter tout de même assez cher, on ne voit pas bien l’intérêt (du moins pour l’instant) de se convertir à cette technologie.
Un autre problème vient à l’esprit quand on parle du « cloud computing ». On pense évidemment à la sécurité de nos informations. En effet, si l’on considère que les données des utilisateurs doivent être stockées quelque part, on s’imagine assez bien les énormes Datacenters nécessaires. Et dans ce cas, en cas de problème (que ce soit vol, piratage, dégâts météorologiques…), les données de tout le monde, vos données, sont en danger. Bien sûr, on se doute bien que les prestataires de services auront pris leurs précautions, mais tout de même, cela est plutôt effrayant, de se dire que vos photos et vos données sensibles sont peut-être stockées à l’autre bout de la planète, et que finalement, vous n’avez plus le contrôle sur elle non ? Mais bien sûr, je suis confiant tout de même vis-à-vis de cette nouvelle approche de l’informatique, comme toutes les technologies, elle aura besoin de temps pour devenir valable, mais il est clair que l’avenir de l’informatique, aussi bien professionnelle que personnelle, passera par internet, et donc par une centralisation des données. QU’en pensez-vous ?

Me suivez-vous déjà sur Twitter?


* Vous pourriez aimer...

Commentaires