puce Facebook va t'il tuer les blogs?
Ajouté le 24/02/2011 à 18:20 par Chupweb. Partager: Partager sur twitter 118109 vues - nb_commentaires

D'où viennent les blogs ? Est-ce la volonté pour les individus de partager leur ressenti, de donner un sens à leurs pensées, voire même de confronter leur vision des choses à celle des autres ? Quoiqu'il en soit, beaucoup de gens possèdent des blogs, dont les sujets et les publics visés sont bien différents. Myspace et Skyrock (en France), furent les premiers à comprendre qu'il pouvait y avoir une dimension sociale au web, et à permettre au gens de poster leur propre contenu afin de former ce que l'on nomme aujourd'hui le web participatif, le web 2.0. On s'imagine souvent que c'est une notion récente, mais en réalité il n'en est rien, puisque si l'on considère que le Web 2.0 est la possibilité donnée à l'internaute de générer lui-même les pages web qu'il visite, le concept ne date pas d'hier.

Puis, il y a maintenant 6 ans de cela, Facebook est apparu, drainant des millions d'utilisateurs dans son sillage (environ 500 millions actuellement). Toute personne y étant inscrite a alors tout le loisir d'étaler sa vie, que ce soit avec des textes, des photos, ou des vidéos. Mais surtout, et c'est là l'innovation: rapidement. En effet, il est bien plus rapide de créer un compte facebook plutôt que de créer un blog. De plus, le public est assuré, puisqu'il est composé de nos amis. 1C'est donc rassurant de s'imaginer que nos pensées, aussi inutiles soient-elles, seront lues par au moins quelques amis... Tandis qu'un blog, c'est déjà plus difficile : il faut y écrire du contenu intéressant, crée un design ou du moins en choisir un qui nous plait, faire connaître l'adresse... Facebook simplifie tout cela, puisque on ne peut pas dire que la présentation peut vraiment être changée, et le contenu est de plus en plus généré sur nos murs par ces stupides applications de questions/réponses sur nos amis (vous voyez certainement de quoi je veux parler smiley).

Ainsi, Facebook assouvit l'envie qu'on les gens de se montrer, de tout savoir sur les autres, et la soif incessante de satisfaction de notre égo. C'est parfois même Facebook qui rassure les gens, en leur montrant qu'ils existent au sein d'une hiérarchie sociale, au travers d'un chiffre « d'amis » de plus en plus élevé.

Ainsi, si la fonction de voyeurisme et d'expression publique est satisfaite, que reste-il aux blogs pour exister ? Qu'en pensez-vous ? Seriez-vous prêts à substituer votre blog à Facebook ? Pensez-vous que le blog a encore de l'avenir?

Me suivez-vous déjà sur Twitter?


* Vous pourriez aimer...

Commentaires