puce Le cloud, notre futur à tous ?
Ajouté le 07/06/2011 à 18:31 par Chupweb. Partager: Partager sur twitter 1786 vues - nb_commentaires

Hier, pendant la keynote de Steve jobs, le gourou d’Apple, l’annonce a été faite : Apple proposera un service de cloud computing. Nommé iCloud, il proposera de stocker vos fichiers non plus sur votre disque dur, mais sur les serveurs d’Apple.

Cela signifie que la musique que vous écoutez tous les jours ne sera plus dans votre disque dur, mais que vous y accéderez par une interface faite spécialement, vous permettant de partager vos gouts musicaux, de la partager avec vos amis, et surtout de ne plus avoir besoin de disques durs énormes. Il en va de même pour tous les types de documents que vous pouvez avoir.

Cette technique a des avantages comme des désavantages. En effet, là où auparavant il vous fallait copier vos documents sur des clés USB ou des disques dur pour pouvoir transmettre vos documents à quelqu’un ou même d’un pc à un autre, aujourd’hui, les fichiers seront accessibles via de simples liens… Plus de perte de temps, sans compter qu’il sera possible de mettre en place des services de collaboration en ligne comme ce que propose déjà Google avec sa suite  « Google documents ». Bonne idée non ?

*Cependant, comme beaucoup de nouveautés, il y a des inconvénients… Si l’on considère que vos documents ne sont pas dans votre ordinateur, où sont-ils ? De plus, qu’en est-il de la sécurité de vos données ? Qu’adviendra-t-il si un pirate s’introduit dans les serveurs et vole des informations sensibles ? Et il y a plus encore, puisque ces documents ne sont accessibles que si votre connexion internet est active (et rapide, surtout en débit montant).

Le cloud computing semble bien être pourtant la prochaine évolution de notre manière de penser l’informatique et de stocker nos  données. Tous les géants de l’informatique s’y mettent, des hébergeurs comme OVH, à Amazon, en passant par Microsoft. De toute évidence, la technologie n’est pas toute neuve. Observez votre usage de l’informatique, et constatez que la plupart des choses que vous faites avec votre ordinateur se font au travers de votre navigateur web… Il est vrai qu’aujourd’hui, un ordinateur sans connexion internet ne sert pas à grand-chose… Cela montre bien à quel point nous dépendons d’internet, à quel point notre vie est de plus en plus intériorisée par le web. Facebook, gmail, Youtube, google agenda, twitter, deezer…, le web sait tout de nous ! La transition ne sera donc pas si difficile que cela vers ce nouveau mode de fonctionnement qu’est le cloud computing…

Me suivez-vous déjà sur Twitter?


* Vous pourriez aimer...

Commentaires