puce Le Home-cinema, quel pied!
Ajouté le 03/02/2013 à 11:53 par Chupweb. Partager: Partager sur twitter 1562 vues - nb_commentaires

Le véritable Home-Cinema est un domaine de la Hifi que le grand public ne connait finalement qu'assez peu. Lorsque l'on parle de home cinema, la plupart des gens pensent aux solutions tout-en-un que l'on peut trouver dans toutes les grandes enseignes de distribution de matériel hi-fi. Ces ensembles comprennent généralement un amplificateur intégré à un lecteur de Bluray-dvd, et un kit plus ou moins bien fourni en nombre d'enceintes. Ces kits sont disponibles à des prix relativement bas, par rapport au spectacle qu'ils sont censés retranscrire. Seulement voilà, à mon sens, posséder un de ces kits ne fait pas de vous un possesseur de Home cinema, étant donné la qualité souvent médiocre de ces solutions. 

Et je parle en connaissance de cause. J'ai eu l'occasion d'écouter à de nombreuses reprises ce genre de matériel, et il s'avère que je ne peut en aucun cas les recommander, sous peine d'être fortement déçu. 

Les constructeurs de ce genre de solutions n'hésitent pas à brader leurs produits, avec des arguments marketing souvent douteux, tels que la puissance de l'ensemble. Il n'est pas rare de lire dans les descriptifs de ces kits des puissances de l'ordre de 1100 watts RMS. Le problème vient du fait que cette puissance est très largement surestimée, et il est très facile de la démontrer. 

Prenons un exemple. En cherchant quelques minutes sur le net, je tombe sur le site "cdiscount.com", qui propose un ensemble Home cinema LG Bluray 3D, avec une puissance annoncée de 850W. (voir le lien ici: http://www.cdiscount.com/high-tech/home-cinema-hifi/lg-hx806th-blu-ray-3d-850w/f-10629010702-lghx806th.html).

Il suffit de descendre et lire les caractéristiques techniques pour s'apercevoir que la consommation électrique réelle en mode marche est de 110W… Il faut savoir qu'en général, une alimentation de ce type possède un rendement d'environ 80% au mieux, ce qui signifie que seuls 80% des 110W iront effectivement à la production du son, soit 88W. On a donc un système qui peut au total alimenter des enceintes à hauteur de 88W RMS. On pourrait penser que cette puissance est honnête, mais le système proposé est un 5.1, ce qui signifie que cette puissance doit être divisée par le nombre de satellites (le caisson est actif et possède sont propre amplificateur). On obtient alors une puissance par enceinte de 17,6 W RMS. C'est déjà largement moins impressionnant non? 

Pour obtenir un rendu intéressant, vous devrez vous tourner vers de "vrais" home cinema. Les éléments sont de manière générale vendus séparément. Il vous faudra acheter un amplificateur, que ce soit 5.1 ou 7.1, mais gardez à l'esprit que la facture va sérieusement augmenter en fonction du nombre de haut parleurs, et que la puissance de l'amplificateur devra suivre pour alimenter tout cela. Attention toutefois, la puissance d'un kit n'est en rien gage de sa qualité. Celle-ci ne sera au rendez vous qu'à un certain nombre de conditions. L'amplificateur devra être de bonne qualité, les câbles et les enceintes de même. 

Lorsque j'ai décidé de me lancer dans le home cinema, j'avais à l'esprit que la matériel que je déciderais d'acheter se devrait d'être polyvalent. En effet, mes usages sont multiples. J'écoute environ 2 heures de musique par jour, à quoi se rajoutent environ 3 heures de jeux vidéos par semaine. Enfin, ce système doit servir à regarder des films à raison de 4 ou 5 par semaine. Pour ces usages, je disposais auparavant d'un kit Logitech, le X-540. D'une puissance honnête de 70W RMS, qui souffrait toutefois d'une relative imprécision eu niveau du rendu sonore, notamment dans les aigus. 

J'ai alors commencé à regarder l'offre dans ce secteur, ne sachant pas forcément ou chercher. j'ai fini par tomber sur une offre plutôt alléchante chez Denon, une marque bien connue pour ses amplificateurs de très bonne qualité. J'ai donc opté pour un système de milieu de gamme, en attendant de monter un peu plus en gamme. 

 

J'ai choisi le Denon AVR-1312, équipé d'un kit de son basique de la même marque, comprenant 5 satellites, et un caisson de basses actif de 150W RMS. Un kit de départ dont j'ai bien vite modifié les satellites, tandis que le caisson devrait prendre sa retraite au profit d'un Velodyne très prochainement. J'ai remplacé les enceintes de surround par de vieilles enceintes de chaine stéréo Pioneer, qui offrent un rendu tout à fait intéressant notamment dans les aigus. De même, les enceintes frontales ont été remplacées par des Eltax Monitor I. Le rendu est très satisfaisant, et le gain qualitatif est net, notamment là aussi pour ce qui est des aigus. 

Globalement je suis très content de cet achat, et je prends maintenant un réel plaisir à regarder mes films, notamment ceux qui possèdent une piste multicanaux. Les explosions par exemple gagnent en réalisme, avec des basses qui font trembler le sol et les murs. Les aigus sont cristallins, les dialogues sont bien rendus, les voix claires et bien sûr, la spatialisation des satellites permet un effet d'immersion que l'on ne retrouve qu'au cinema. Pour ce qui est de la musique, là encore, la comparaison avec un kit 5.1 bon marché n'est tout simplement as possible: c'est le jour et la nuit. Je découvre des parties de mes fichiers musicaux et de mes disques que je n'avait jusqu'alors jamais entendu, les instruments sont bien différenciés, les voix claires et précises, et tout morceau de rock ou de Hip-Hop fait trembler les murs. En un mot: c'est génial. 

De plus, les amplificateurs home cinema permettent la plupart du temps de transformer une piste stéréo en une piste avec effets surrounnd via des technologies comme le Dolby Pro logic II ou le DTS Neo:X, qui sont alors capables de donner une nouvelle dimension à vos fichiers divx, à condition que ceux-ci soient d'une qualité suffisante pour éviter le massacre… 

Bien sûr, plus la qualité de la source est grande, plus le rendu est impressionnant. Un Bluray 1080p avec le son en DTS-HD à travers cet amplificateur est une merveille.

Comme avec toute technologie, le problème est que celle-ci évolue vite, et il faut alors sans cesse acheter de nouveaux appareils. Pour compléter mon installation, il ne me reste plus qu'a investir dans un bon vidéo-projecteur et dans une paire de colonnes (je souhaite m'orienter vers la marque Focal). Je projète en effet pour l'instant mes films et séries depuis l'écran de l'ordinateur, un 22 pouces cinema DELL, qui est très satisfaisant pour ce qui est de la qualité d'image, mais quelque peu juste au niveau de la taille.

Me suivez-vous déjà sur Twitter?


* Vous pourriez aimer...

Commentaires