puce Ouya, une console sous Android
Ajouté le 10/02/2013 à 20:42 par Chupweb. Partager: Partager sur twitter 2875 vues - nb_commentaires

Un projet très intéressant est depuis quelques temps sur toutes les bouches, ou plutôt tous les claviers. Il s’agit d’OUYA, un projet de console de salon qui fonctionne sous Android. Dévoilée pour la première fois le 3 juillet 2012, cette petite console doit normalement être disponible pour le public au mois de Mars prochain ! C’est mon excitation pour cette nouveauté qui me pousse à vous parler de cette console ! En effet, selon les premières informations, elle ne serait vendue que 99 dollars, soit environ 79 euros ! Et, cerise sur le gâteau, les jeux qui sont destinés à tourner dessus ne sont que des free-to-play, à savoir que leur installation est gratuite, mais que certaines parties du jeux peuvent être payantes. Grâce au partenariat avec le catalogue On-live, cette console pourrait proposer jusqu’à 200 jeux. Pas mal ! Comment fonctionne-t-elle ? Selon les premières informations, le hardware serait composé d’un processeur Tegra 3 quadri-cœur cadencé à 1.66Ghz, épaulé par 1 Go de RAM et 8 Go de mémoire flash interne. On y ajoute une connexion HDMI pour la télé, du Wifi N et du Bluetooth 4.0, un RJ45 et la possibilité d’y connecter 4 manettes, et on obtient ça : 

Je dois avouer que l’annonce il y a peu de la nouvelle Playstation 4 m’a fait saliver, mais pas autant que cette petite OUYA. J’ai trouvé une petite vidéo de démonstration de la console et je dois dire qu’étant un fan de petits jeux de plateau, ou de jeux à défilement, j’ai gâte de voir cette petite console à côté de ma télé. 

Le gros avantage pour moi, outre le prix, c’est l’aspect « libre » de la chose. Si trois mois après sa sortie, les développeurs décident de réécrire complètement le code ou d’y ajouter des fonctionnalités majeures, ils le peuvent, et les possibilités offertes par cette boite deviennent énormes lorsque l’on y pense. Sans compter qu’Android permet une grande flexibilité des usages, et une possible conversion en média center (un partenariat avec XBMC a été annoncé), en lecteur réseau… Je suis donc certain qu'à peine trois semaines après sa sortie, les forums de XDA regorgeront de softwares capable de transformer le hardware en mirroir pour écran de portable, en NAS, en Google TV, en émulateurs... C'est ça, la magie du libre, et pour une fois, cela risque de mettre un bon coup de pied dans la fourmillière des grands noms du jeu vidéo, et c'est tant mieux! 

Me suivez-vous déjà sur Twitter?


* Vous pourriez aimer...

Commentaires